- j'ai bronzé (c'est important)
- je kiffe mon voyage sous tous ses aspects : les bons comme les épreuves, je me sens sacrément vivante
- j'ai mis le pied sur 3 pays
- j'ai parcouru des terres que je n'imaginais pas, et des lieux imprévus
- j'ai goûté à la cuisine locale : je ne compte plus les empanadas, les milanesa, le bife de lomo, les vins, le quinoa,le dulce de leche, et étrangetés culinaires...
- je deviens experte en comptage de cuadras (pâtés de maison) pour me déplacer
- j'ai progressé en espagnol, je découvre que je ne suis pas si nulle en anglais, je me mets à me parler à haute voix quand je ne croise plus de français et que je voudrais que quelqu'un me comprenne sans effort ( parce que je me comprends...)
- j'ai passé du temps avec des argentins, des boliviens, des français, des australiens, des anglais, des écossais, des irlandais, des suisses, des hollandais, des paraguayens, des québécois, des anglais, des lamas, des viguñas, des flamants roses, des cactus, des amis et des cousins!...
- j'ai vécu quelques moments de solitude...
- j'ai découvert le mal des montagnes
- j'ai chiqué de la coca
- j'ai bu un fernet con coca
- j'ai dormi dans plus de 15 lieux différents
- j'ai parcouru plusieurs milliers de kilomètres
- j'en suis à plus de 36h de bus
- je me suis parfaitement imaginé vivre dans plusieurs villes visitées
- j'arrive globalement à vivre pleinement au présent
- j'ai vécu 48h dans une famille d'argentins, de la mère grand à la petite fille
- je suis frappée par la présence de saint François d'assise partout où je suis passée
- je connais bien mieux l'histoire de l'Argentine et de la Bolivie, et bientôt Du Chili qu'avant mon départ
- j'ai pu voir des constellations qu'on ne voit pas en Europe
- je me suis cassée la figure dans les escaliers (ça faisait bien 3 mois que je n'étais pas tombée... Il fallait bien que ça arrive...)
- mon appareil photo est une merveille
- je me prends au jeu du blog et essaie de l'alimenter régulièrement
- la vie en auberge de jeunesse est une vraie expérience très positive où l'on croise le monde entier sans jugement
- le sourire est un langage universel
- je ne regrette en rien ce choix de 6 semaines off "outre Atlantique"
- je suis définitivement fan de l'architecture coloniale et des vieilles voitures