Trois jours auront suffit pour faire de Buenos Aires une ville où je me vois très bien vivre. L'atmosphère y est agréable, les quartiers hauts en couleurs et différents!
On sent une âme au cœur de la ville, avec une histoire riche, racontée à travers les quartiers, le nom des rues, l'architecture, les gens,... Un mélange de modernité, d'ancien, de kitch ou de beau et fin : les bâtiments, les statues, le street art, l'urbanisme,...
Buenos Aires ne manque pas d'espace ni de verdure (jardins, parcs, esplanades, places,...) ce qui en fait une ville où il fait bon circuler, déambuler. Tant la Boca que Palermo, San Telmo, Recoleta ou encore Puerto Madero. Tous différents, tous charmants. Sans compter également la dégustation de viande et vin, empanadas, glace au dulce de leche. Tout ca sur fond de douce guitare avec ce vieux monsieur assis sur son tabouret sous l'arbre à la tombée de la nuit.
J'ai quitté ce matin les cousins qui m'ont si bien accueillis et m'ont fait découvrir toutes ces merveilles. Merci!
Me voilà ce soir à Salta, le début d'un nouveau voyage.